Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Ras le c... des pubs qui pourrissent notre joli blog,

téléchargez Adblok.

stop-pub mxoz30

Sur Facebook

Archives

Les extras du Foutou'Art

foutou-artTV1.jpg

 

foutouartbd

 

BD CRUCIFIX PARTIE3L

 

bd1bis

 

31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 16:08

 

Un changement humain… pour un changement de société

… et ben y’a du boulot !

 

Samedi 29 Octobre 2011, la ferme “les Amanins” (Drôme) accueillait 150 personnes pour assister à une conférence sur le thème « un changement humain… pour un changement de société ». En invités d’honneur pour exposer des perspectives utopiques on retrouve Pierre Rabhi (philosophe , penseur et agriculteur), Jaime Alberto Perez  (socio-ethnologue) et Frère Samuel Rouvillois (Prêtre et philosophe). Un trio de sagesse qui subjugue une assemblée attentive pendant prés de trois heures.

 

trio1

De gauche à droite : Frère Samuel Rouvillois, Jaime Alberto Perez et Pierre Rabhi.

 

Située au cœur de la Drôme, la ferme “les Amanins” est un centre agroécologique qui propose différents séjours pédagogiques et ludiques autour de la nature et du respect de la terre nourricière. Né en 2003 sous l’impulsion de Pierre Rabhi et Michel Valentin, ce projet témoigne d’une volonté de faire face à la crise que nous traversons. Centrées sur l’écologie et la vie en coopération, les personnes qui font vivre ce lieu sont portées par une flamme de positivisme. C’est pour partager leurs idées et faire découvrir leurs façons de vivre que “les Amanins” ouvrent leurs portes à des personnes désireuses de vivre une expérience différente de celle qui est proposée par la société de consommation et de compétition.

Pour cela, la structure propose des séjours à la ferme pour des vacances écologiques, des stages de transmissions de savoirs ainsi que des forums ‘écologie et coopération’. Centrés sur la démocratie, l’écoute et le travail de la terre, les forums sont des moments de partage entre chaque participant et une sorte d’ébullition créatrice née de ces rencontres. La ferme dispose aussi d’une école primaire. Les enseignements dispensés sont tournés vers la vie concrète. Les enfants ont des cours, mais ils apprennent aussi à jardiner, à vivre en coopération. Il s’agit de ne plus mouler les enfants innocents dans un conformisme maladif et destructeur. L’éducation des enfants est au cœur des changements que “les Amanins” proposent dans leur projet.

 

La conférence de samedi clôturait une semaine de forum sur le thème « un changement humain… pour un changement de société ». L’idée centrale est que pour changer la société il faut d’abord changer en soi. C’est en faisant une révolution intérieure que l’on sera capable de changer la société. Commencer par changer notre relation à l’autre, car « elle est constitutive de nous même. Nous sommes dépendants les uns des autres, on va vers l’autre par nécessité », explique Frère Samuel. Cessez d’être égoïste et de ne penser qu’à soi, l’idée paraît utopique. Elle est, en fait, peut être loin des schémas de pensées de la compétition et du toujours AVOIR AVOIR AVOIR qui sont les fondements même de cette société de consommation et de profits dans laquelle nous vivons. C’est en sortant de nos carcans que l’on s’ouvrira à l’autre.

 

L’impasse dans laquelle se trouve le système actuel laisse place à de nombreuses possibilités. « Jamais il n’y a eu civilisation plus fragile que la nôtre » soutien Pierre Rabhi. Malgrés sa toute puissance apparente, le système est malade, il repose sur des bases  qui sont prêtes à s’effondrer (dettes, pollution, guerres, famines, etc.). Mais ce système vit aussi grâce à nous, à nos achats, à notre consommation. Le pouvoir est donc entre les mains des citoyens pour changer les choses. Ce sont nos actes qui engendrent le système et c’est pour cela qu’il faut revoir nos façons de vivre et résister au système. « Une personne qui ne dit jamais non est un esclave » explique Jaime Alberto Perez pour illustrer le fait.

 

« Pour une insurrection des consciences »

L’idée de passer à l’action est centrale. Être prêt à prendre les choses en main pour ne plus être contraint de dépendre du système. Être autonome. Non pas tout seul et fier comme le veut la norme actuelle, mais en groupe de personnes, à plusieurs. Réapprendre la solidarité, la confiance, la connaissance. Outrepasser la peur et prendre les choses comme elles le sont, la vie dans sa beauté. C’est sur ces principes que se fonde la pensée de ces humanistes positivo-optimistes. Manger bio c’est bien, acheter du café Max Havellar et avoir un livret développement durable aussi… mais ça n’empêche pas d’exploiter son prochain. Pour nos trois “sages”,  il est question de prendre conscience des problèmes auxquels nous sommes confrontés et de réagir en conséquences. « Cultiver son jardin quand on en a la possibilité, c’est une action politique » dit Pierre Rabhi en rigolant.

 

Soyons tous candidats en 2012

Réagir en conséquence c’est aussi reprendre son pouvoir en tant que citoyen, que peuple. À l’initiative de l’association Colibris, une campagne sur internet est lancée  sous l’étiquette « TOUS CANDIDAT 2012 pour une république des consciences ». Il est proposé à tout un chacun de faire son affiche de campagne et son slogan et de se porter candidat à l’élection présidentielle. Le but étant de dire que finalement, tout le monde peut être président, vu ce que l’on se coltine en ces moments ! Il faut montrer aux dirigeants actuels que nous valons autant qu’eux et qu’il est envisageable de changer la société.

 

Ces utopistes croient en ce qu’ils disent, et on ne pourra pas leur faire dire le contraire. Pour eux, cette révolution intérieure est essentielle afin de changer la société. Reprendre goût à la vie du terroir, manger sain et envisager une autre éducation pour nos enfants, est indispensable si l’on veut sortir de cette épidémie zombiesque. « On ne peut plus faire d’erreur » dit Pierre Rabhi.

La conférence se termine par une minute de silence contemplative rythmée par deux coups de cloche annonçant le début et la fin. Une façon d’apprendre à se taire et écouter son fort intérieur et méditer sur ce qui a été dit. Pour clôturer cette journée, un repas “du potager à l’assiette” est proposé par la ferme, pour la modique somme de 23 euros. Petit porte-monnaie s’abstenir.

Zebra


INFOS

Les Amanins

http://www.lesamanins.com/

info@lesamanins.com

Les Amanins Centre de Séjour en agro-écologie 26400 La Roche-sur-Grâne

 

Tous candidats 2012

http://www.touscandidats2012.fr/

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by foutou'art - dans Reportages
commenter cet article

commentaires

Evénements

Nous participons à l'exposition Love and Peace, organisée par le mouvement Respublica, à la galerie l'Antre de monde (40, rue Estelle, escalier du Cours Julien, Marseille), jusqu'au 31 janvier.

Le vernissage aura lieu le samedi 10 janvier à partir de 19 h.

 

 

Dernier numéro sorti

 

couvprostitution

  Soutenez nous,

faites nous un don !!

 

paypal.JPG

Les auteurs

Amar-B-jpg

Autoportrait---Besot.jpg

CPDP

 

DUCKlogo

20111027133754tête emma

autoportrait

autoportrait1.jpg