Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Ras le c... des pubs qui pourrissent notre joli blog,

téléchargez Adblok.

stop-pub mxoz30

Sur Facebook

Archives

Les extras du Foutou'Art

foutou-artTV1.jpg

 

foutouartbd

 

BD CRUCIFIX PARTIE3L

 

bd1bis

 

6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 16:55

 

DSC2623

 

Une après-midi avec le collectif des déboulonneurs de Lyon


Samedi 29 janvier 2011, les déboulonneurs lyonnais organisaient une action anti-pub devant la gare de la Part-Dieu et invitaient ceux qui le souhaitaient à rejoindre le groupe pour en finir avec "le temps de cerveau disponible" au pognon. Nous nous sommes rendus sur place pour voir comment agit ce collectif autogéré, sans chef, ni hiérarchie.


_DSC2555.jpgVous avez peut-être déjà vu dans les rues des villes , des panneaux publicitaires taggués d’un « STOP PUB » ou recouverts d'autocollants, des trottoirs pleins de  messages écris à la craie… Mais qui redécore la ville et en veut aux panneaux publicitaires qui ornent nos belles cités consuméristes ? C’est le collectif des déboulonneurs qui œuvre pour remettre la pub à sa place : une vocation informative et non aliénante. Créé en 2005 à Paris, le collectif compte désormais différents groupes de déboulonneurs à Lille, Tours, Lyon, Bordeaux, Montpelier, etc. Des collectifs qui utilisent la désobéissance civile comme moyen d’action pour faire passer leur message : réduire l’affichage publicitaire commercial à 50x70 cm, au même titre que les affiches associatives ou d’opinions. Leurs actions : barbouiller, napper, redécorer les énormes panneaux publicitaires qui fleurissent dans les villes comme pousse le lierre sur le mur d’une maison.

 

Regroupés tranquillement autour d’un poteau, les membres actifs des déboulonneurs  sont en train d’expliquer aux invités comment va se dérouler l’action. Nous nous rapprochons pour mieux entendre et c’est sans méfiance que nous sommes accueillis au sein du cercle. Il ya 7 ou 8 membres actifs  et environ le même nombre d'invités. Xavier Renou, des désobéissants (site), arrive avec une trentaine d’individus pour gonfler les rangs des déboulonneurs et participer aux barbouillages. En stage de désobéissance civile, ils sont venus mettre en pratique la théorie. Ils ne restent pas bien longtemps mais leur soutien est accueillit avec enthousiasme.

 

Tout est bien organisé. L’action va se dérouler tranquillement, en public et à visage découvert. « La désobéissance civile c'est assumer ses choix et ses actes ». « Il n’y a aucun risque tant que l’on ne dégrade pas directement les panneaux publicitaires », expliquent-ils. Il y a les militants actifs qui barbouillent directement sur les panneaux (avec un risque potentiel de procès derrière) et les invités qui écrivent sur des nappes ou au sol. Un énorme rouleau de nappe en papier est prévu pour recouvrir les affichages et permettre de créer  un tableau d’expression libre. Des craies sont aussi à disposition pour écrire des messages au sol, que de l'éphémère en somme. En cas de litige extérieur à l’action, tout est prévu : il y a les "contacts". Des personnes déléguées pour aller dialoguer avec la police ou avec un passant intempestif qui gênerait le bon déroulement de l’action. C’est la seule forme de pseudo hiérarchie que l’on peut percevoir, c’est en fait une question de posture. Ces "contacts" font partis du collectif et savent quoi dire en cas de problème. C’est aussi une façon d’éviter aux invités d’avoir à se justifier ou à expliquer l’action.  Tout est bien organisé pour éviter des débordements ou des arrestations qui ne serviraient à rien.

 

deboulonneur1Les explications achevées et les mises en gardes face aux dangers potentiels bien intégrées par chacun, l’action démarre.  C’est un groupe soudé et uni qui avance vers les panneaux publicitaires afin d’agir. Pendant qu’un petit groupe installe une bâche où est inscrit « PUB=POLLUTION » sur un grand panneau, les autres inscrivent au sol des messages de rébellion qui dénoncent le système de consommation, la lobotomisation des cerveaux ou tout simplement revendiquent plus de liberté. Pendant 4 heures, c’est dans une ambiance conviviale que se déroule l’action. On rigole, on discute,  une petite pause thé car il fait froid., chacun y trouve sa place. Un quizz informatif sur la publicité rythme le groupe qui recouvre les panneaux publicitaires des arrêts de bus, sous les yeux ébahis des passants. Des passants qui s’arrêtent pour regarder et poser des questions. Les déboulonneurs mettent de l’information à disposition des citoyens, un tract explicatif sur la désobéissance civile non violente et la publicité en générale. Il n'y a pas de formatage ou d'agression de la part de ces militants sympathiques.

 

A la fin de l'action on remballe : les bâches installées sont récupérées, seuls restent les nappes en papier remplies de messages. Le groupe récupère ses vélos et direction le bar pour boire une petite bière afin de fêter l'action qui s'est déroulée sans arrestations. Ce n'est pas toujours le cas. En effet, il y a de nombreux procès en cours pour les déboulonneurs. « A chaque fois le but est d'aller au pénal, afin de négocier la peine » explique une militante, le but est de montrer qu'ils savent ce qu'ils font et que c'est un vrai combat. « A Lyon, il y a eut les plus grosses condamnations ». Pour payer les amendes et procès il y a un compte de l'association, alimenté par des dons et des concerts de soutien. Il y a une solidarité nationale entre les différents collectifs de déboulonneurs afin d'avoir un poids face à la justice : refus des fichages ADN, arrestations acceptées (pas de violence), ... « On pose même une main courante contre nous-même quand on ne se fait pas arrêter » explique la même militante, c'est une façon d'assumer ces actes et de montrer que l'on est conscient.

 

DSC2602" LIBERONS NOS PAYSAGES "


deboulonneur3  « La désobéissance civile c'est assumer ses choix et ses actes »

 

  Reportage et photos : ZEBRA

 

Le collectif des déboulonneurs agit tous les 4èmes samedi de chaque mois. Des actions coordonnées, dans chaque  ville de France où il existe, pour un impact collectif envers les citoyens, les médias et la police le cas échéant.

 

Plus d'infos sur le collectif des déboulonneurs :

www.deboulonneurs.org

les rendez-vous sur agendalyon.org

Partager cet article

Repost 0
Published by foutou'art - dans Reportages
commenter cet article

commentaires

Diwabado 06/02/2011 20:19


Sans la tonne de fautes d'orthographe, ça serait mieux. :)


foutou'art 06/02/2011 21:24



Rahhhhhhhhhh la honte !! c'est vrai ça ne fait pas sérieux.


on va remédier à ça.


merci



Evénements

Nous participons à l'exposition Love and Peace, organisée par le mouvement Respublica, à la galerie l'Antre de monde (40, rue Estelle, escalier du Cours Julien, Marseille), jusqu'au 31 janvier.

Le vernissage aura lieu le samedi 10 janvier à partir de 19 h.

 

 

Dernier numéro sorti

 

couvprostitution

  Soutenez nous,

faites nous un don !!

 

paypal.JPG

Les auteurs

Amar-B-jpg

Autoportrait---Besot.jpg

CPDP

 

DUCKlogo

20111027133754tête emma

autoportrait

autoportrait1.jpg