Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Ras le c... des pubs qui pourrissent notre joli blog,

téléchargez Adblok.

stop-pub mxoz30

Sur Facebook

Archives

Les extras du Foutou'Art

foutou-artTV1.jpg

 

foutouartbd

 

BD CRUCIFIX PARTIE3L

 

bd1bis

 

1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 02:26
On devrait pouvoir, à l'issue de ces deux mois d'été 2014, dessiner les contours du monde de demain tel qu'il se profile aujourd'hui. Fait de mensonges, de rancoeurs, d'instrumentalisation de la haine,  de compromissions doucereuses à une marche du siècle qui, si on ne fait pas quelque chose pour l'arrêter, file tout droit vers le contraire de ce que Saint-Simon annonçait : le XXIème siècle sera spirituel ou ne sera pas. est-ce à croire que ce dernier est d'ores et déjà à mettre à la poubelle ?

Tout a commencé en France par une commémoration à grande pompe du débarquement de juin 44 en Normandie. Ils sont nombreux à être venus s'assoir à la table des chefs d'Etats, ministres ou autres dirigeants e ce monde pour célébrer le retour de la France à la liberté. 

Mais dans quel contexte ? 

Un contexte où bien entendu, rien n'est fait comme ce fut le cas juste avant la seconde guerre mondiale, pour éviter l'alignement sur d'autres que nous, à savoir, la zone euro et la politique de mondialisation qui donne tout à l'entreprise, à défaut de véritable politique économique ou industrielle. Pendant ce temps là, les premières tractations pour un élargissement de l'Union vers l'Est qui est notre idée (n'oublions pas la fameuse "Europe de l'Atlantique à l'Oural" de De Gaulle) se font sans nous, non pas à Bruxelles mais à Berlin avec Angela Merkel autour de laquelle se greffent les dirigeants de Bosnie Herzegovine, Albanie, Croatie, Kosovo, Macédoine, Montenegro, Serbie, Slovénie. Tous chefs d'Etats convaincus comme nous le dit le journal le Monde : "que l'Allemagne détient les clefs de leur entrée dans l'Union". 

Et nous ? Ne sommes nous pas crédibles ?

 Nous enfonçant chaque jour davantage dans la boue que forme cette position de l'esprit qu'est l'attentisme, laissant l'Allemagne décider à notre place des suite à donner à un processus économique qui prive le citoyen et même tous les citoyens du monde de la prise en main de leur économie, nous nous contentons d'un remaniement ministériel suite aux dires d'un courageux qui a peut être d'ailleurs agi par tactique politicienne, afin de se désengager du maelström actuel pour constituer une nouvelle force politique pour demain qui mettrait en avant les mérites d'une autonomie monétaire retrouvée. 

Ils sont de plus en plus nombreux à revendiquer cette solution d'un désengagement de l'Union monétaire.
On citera ainsi Oscar Lafontaine, tête politique allemande, issu de la Sarre, militant au SPD dont il fut  le Président et qu'il quitte pour créer "Die Linke" (1). 

 Lors de sa déclaration du 30 avril 2013, évoque la dissolution de la zone euro et la création d'un nouveau système monétaire européen.

Sa déclaration est historique dans la mesure où il est le premier acteur de premier plan dans la mise en place de l'Euro à dire que l'instauration de la monnaie unique est une erreur.

Souvent, c'est par pur pragmatisme politique, une tactique visant à mettre fin à la folle emballée monétaire et fiscale qui a conduit à couper le monde en deux parties qu'un Traité transatlantique prévu des décennies auparavant allait définitivement cautionner, bouclant la boucle ainsi réalisée. L'occasion de se vouloir le chantre d'un nouveau paradigme politico-économique. D'autres l'envisagent comme le pilier d'une nouvelle politique économique qui, alliant l'autonomie budgétaire, monétaire et fiscale permettrait à la France de retrouver un nouveau souffle et de se lancer à la reconquête de sa dignité et de son indépendance.
Beaucoup d'économistes issus de cette branche de l'économie non encore reconnue suffisamment comme l'est l'économie alternative et solidaire, souvent autodidacte comme c'est le cas d'Alain Persat, www.trazibule.fr/index.php, membre du "Cercle des déconnomistes" à Aix en Provence, ou de moi-même, Noura Mebtouche, auteur du livre "revenu inconditionnel d'existence, budget et fiscalité"projetcanut999.blogspot.com, militons également pour les même idées.

La France petit pays mais ayant du coeur, chantre d'une nouvelle mondialisation économique, se désengageant du glacis économique et sociale formé de l'Europe toute entière et comprenant les Etats-Unis, allant dans le sens des pays les moins pourris gâtés par l'économie capitaliste pour cause, l'explication est suffisante de post-colonisation et de colonisation…

En était-il question lors de la deuxième commémoration, celle de Provence ce 15 aout 2014 dernier , en présence, là encore, des chefs d'Etat concernés ?
Dans les discours, sûrement…

Qu'en est-il dans les faits ? Fait-on évoluer l'Union méditerranéenne dans le sens d'une vraie Union politique fondée, exemple raté de l'union européenne à l'appui, d'abord sur les mouvements associatifs et la gouvernance par la société civile ?

Non.

A t'on pensé à la place réelle de ces pays et populations qui nous ont aidés à libérer notre pays et à la nécessité qu'il y a de les aider à franchir le nouveau cap du XXIème siècle, sans condescendance ni fausseté ?
Pas encore.
 Est-on conscient des enjeux qu'il y'a pour un bon équilibre mondial ainsi que pour une Paix assurée dans cette région du monde (l'Afrique) si proche d'un Moyen-Orient au sein duquel se dessine aujourd'hui, à coup de bombes et de massacres de populations le monde de demain ? Non.

Alors vivement le prochain commémoration du débarquement, dans 10 ans…
Alors peut-être que en cette fin de mois d'août, où se profile l'aube d'une nouvelle rentrée peut on voir également se profiler un nouvel espoir, celui d'une classe politique française qui commencerait à y voir plus clair et à comprendre que l'impasse économique dans laquelle nous sommes entrés bien malgré nous, citoyens français a peut-être une issue.

Par Noura Mebtouche, présidente de Respublica, mouvement citoyen.

 

 

(1) Die Linke (« La Gauche ») est un parti politique allemand, né de la fusion le 16 juin 2007 du parti du socialisme démocratique (PDS, ex-SED qui fut le parti officiel de la RDA) et de l'Alternative électorale travail et justice sociale (WASG).

Partager cet article

Repost 0
Published by foutou'art - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires

Evénements

Nous participons à l'exposition Love and Peace, organisée par le mouvement Respublica, à la galerie l'Antre de monde (40, rue Estelle, escalier du Cours Julien, Marseille), jusqu'au 31 janvier.

Le vernissage aura lieu le samedi 10 janvier à partir de 19 h.

 

 

Dernier numéro sorti

 

couvprostitution

  Soutenez nous,

faites nous un don !!

 

paypal.JPG

Les auteurs

Amar-B-jpg

Autoportrait---Besot.jpg

CPDP

 

DUCKlogo

20111027133754tête emma

autoportrait

autoportrait1.jpg