Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Ras le c... des pubs qui pourrissent notre joli blog,

téléchargez Adblok.

stop-pub mxoz30

Sur Facebook

Archives

Les extras du Foutou'Art

foutou-artTV1.jpg

 

foutouartbd

 

BD CRUCIFIX PARTIE3L

 

bd1bis

 

5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 12:10

st--tienne-017.jpg
C’est blond,
C’est petit,
Tellement mignon que ça évoque irrésistiblement la chicorée,
C’est, c’est, c’est…

 

 

 

La scène se passe place de l’hôtel de ville à Saint-Etienne le samedi 2 octobre 2010. La foule commence à se disperser, plus lentement que d’habitude, il fait un temps exceptionnel pour la saison. Je viens d’éviter une collision de poussette, d’admirer trois femmes enceintes en essayant de deviner le tonnage du foetus qui sommeillait à l’intérieur, de faire risette aux deux enfants qu’une connaissance de connaissance de  connaissance (un type à première vue pas plus âgé que moi, mais beaucoup plus punk) balade l’un par la main, l’autre en bandoulière. Qu’est-ce vous voulez ? Je me laisse avoir, je donne congé pour cette fois à mon agoraphobie et me laisse submerger par une vague d’euphorie du plus mauvais goût. C’est qu’en plus, ce matin, on chante dans les rues, figurez-vous. Il y a du bon et du moins bon, l’important c’est de participer, mais au bout d’un moment j’ai eu la chance de tomber sur un vrai chœur, dont les membres, tous vêtus de noir, marchaient lentement en se tenant par la main. Tous leurs airs étaient de lentes mélopées répétitives, minimalistes et belles, tout simplement. Je ne comprenais pas la langue. Du catalan, peut-être. En tout cas, tout cela m’évoquait irrésistiblement de vieilles femmes bêchant un sol aride sous un soleil de plomb.
(Compte le nombre de clichés contenus dans la phrase qui précède et tu gagneras peut-être un ouvre-bouteille SUD-RAIL)
Inutile de faire durer le suspense : vous assistez à une manifestation pour la défense des retraites et la chorale, c’était la CNT.
st--tienne-016.jpgAlors comme on fait dans ces occasions, à l’arrivée, de vieux syndicalistes vendent des hot-dogs et testent l’héroïsme civique des populations à coups de mayonnaise périmée, des élus à écharpe tricolore tapent dans le dos de vieux militants rougis au soleil et à la 1664 tandis que les syndicats les plus radicaux se livrent à la grande parade des banderoles sur les marches de l’hôtel de ville. C’est alors que mon esprit paranoïaque qui commence à voir des bébés partout tombe en arrêt sur celui que j’élève ici au rang de mascotte de ce mouvement social. Il a six ans, les cheveux longs comme son papa et brandit une pancarte où il a fait, entre autre professions de foi, sa première caricature de Sarkozy.
Je demande poliment à parents et enfants si je peux prendre une photo pour un journal alternatif, ils acceptent de bonne grâce.

  -J’en ferai bon usage, dis-je en remerciant.
- J’espère…
Papa anar, d’abord un papa. Et puis c’est vrai, un gars avec un appareil photo, ça porte à confusion. Un instant je pense à me retourner, vous savez, j’ai rien à voir avec les R.G., mais c’est exactement ce que dirait un mec des RG.
Je m’éloigne, je repasse devant la chorale de la CNT. Aujourd’hui les libertaires sont plus nombreux que les CGTistes, mais surtout, eux sont de vrais chanteurs, qui n’ont besoin ni de micros ni de mégaphones pour se faire entendre. Je m’arrête, j’écoute. Me vient à l’esprit une furtive connerie sur la réconciliation de l’éthique et de l’esthétique et puis je laisse tomber. Il y a l’émotion, et ça, ça valait déjà le coup de se lever aux aurores. Personne n’a d’ailleurs l’idée de demander de quoi parlent les chansons : ce qu’il y a à comprendre, c’est le collectif, les voix qui se mêlent sans hiérarchie ni direction de chœur. st--tienne-020.jpg
Bien sûr, le gouvernement, qui croit que les communistes mangent les enfants et que les anarchistes dissèquent les caténaires dans le seul but d’y dissimuler des bombes, a analysé les rassemblements pacifiques d’aujourd’hui comme un signe d’adhésion massive du peuple à la réforme des retraites. Toute action a ses limites. Mais on peut tout de même rêver que l’éducation civique serve à quelque chose et que la prolifération de bébés qui a suivi cette année les manifs dans son liquide amniotique, qui s’est endormie dans sa poussette au son de Si tu encules Sarkozy frappe dans tes mains, finisse par s’attacher aux ambiances des mouvements sociaux et aux chansons protestataires.
Contrairement à ce que pense le président de tous les Français, le militant 2010 n’a pas perdu ses couilles. Il en fait même le plus bel usage possible : alimenter le contingent des manifs de 2030.

                                                                                                                                                                              Grégoire DAMON

img413.jpg dessin de EG181

 

st--tienne-018.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by foutou'art - dans Articles et Brèves
commenter cet article

commentaires

Evénements

Nous participons à l'exposition Love and Peace, organisée par le mouvement Respublica, à la galerie l'Antre de monde (40, rue Estelle, escalier du Cours Julien, Marseille), jusqu'au 31 janvier.

Le vernissage aura lieu le samedi 10 janvier à partir de 19 h.

 

 

Dernier numéro sorti

 

couvprostitution

  Soutenez nous,

faites nous un don !!

 

paypal.JPG

Les auteurs

Amar-B-jpg

Autoportrait---Besot.jpg

CPDP

 

DUCKlogo

20111027133754tête emma

autoportrait

autoportrait1.jpg