Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Ras le c... des pubs qui pourrissent notre joli blog,

téléchargez Adblok.

stop-pub mxoz30

Sur Facebook

Archives

Les extras du Foutou'Art

foutou-artTV1.jpg

 

foutouartbd

 

BD CRUCIFIX PARTIE3L

 

bd1bis

 

8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 06:35

article_000_DV1579312-modif.jpg

photo de F.Villar/AFP PHOTO / POOL

 

article paru dans Siné Mensuel

 

Cinq à neuf ans de prison ferme requis à Madrid par un tribunal d’exception contre les entarteurs espagnols anti-TGV : Franco est de retour !

 

 

Le 27 octobre 2011, à Toulouse, la hautaine présidente de Navarre Yolanda Barcina Angulo orchestre en grand tralala l’assemblée de la Communauté du travail des Pyrénées quand trois pieds-nickelés surgissent sur son estrade et lui balancent chacun une tarte à la meringue en pleine poire. Les garnements font partie de Mugitu, le mouvement d’opposition au projet de construction d’une ligne TGV en Euskal Herria (pays basque). Un projet jugé désastreux tant sur le plan budgétaire que social ou écologique par toutes les associations libertaires, anticapitalistes, anti-boucan, mais qui se révèle extrêmement juteux pour la spéculatrice Yolanda et une clique de cupides affairistes hauts-placés semblant sortir d’un dessin de Bob Siné (« Pendons-les par les couilles ! »)


 Après leur forfait, les trois guerrilleros pâtissiers ne sont aucunement inquiétés par la flicaille française qui n’est pas encore téléguidée par le cardinal de Richelieu (que nous appelerions plutôt la poire à lavements) de François Hollande.


 Cependant, dès leur retour en Navarre, les entarteurs sont cueillis par la police et accusés d’avoir attenté à une « personne dépositaire de l’autorité publique ». En vertu de quoi nos trois activistes burlesques, plus un quatrième larron qui, pour les soutenir, a trempé dans une conférence de presse à Pampelune, sont très sérieusement traduits devant l’Audiencia National de Madrid, un tribunal d’exception hérité du franquisme s’apparentant à la Cour de sûreté de l’État en France et habituellement destinée à juger les clandestins de l’ETA. Et c’est également sans rire qu’on requiert contreles tartazos une punition exemplaire, soit cinq à neuf années de prison ferme.

Le procès d’action digeste est prévu le 18 novembre. Rendez-vous devant la Cour d’assises de Madrid, salle de San Fernando de Henares.


Contact direct :mugituaht@gmail.com

Sites : www.tavtazo.org

http://mugitu.blogspot.com

Soutien tirelire : 3035.0068.08.0680058591 (Banque : Laboral Kutxa)

 

Campagne de solidarité


On peut certes déferler dans les rues, harceler les médias, déclencher des débats, propager des tracts. Mais on peut aussi taguer les symboles de l’État ou les décorer à la chantilly, tarabuster ludiquement le haut personnel d’ambassade, afficher la tête de Yolanda Barcina entartée, pousser un maximum de personnalités ibériques à prendre parti, envahir les débats radio-télévisés en direct, foutre le souk au Parlement européen.


Et s’il fallait en arriver à des mesures plus corsées, on peut toujours imaginer ce que ça donnerait, en pleine corrida, une tarte aux framboises s’abattant sur la cafetière d’un toréador.

 

 

chat-noir-copie.jpgNoël Godin

 

Son site : http://www.gloupgloup.be


 

Post scriptum :


 

Le 18 novembre 2013, l' Audience Nationale de Madrid a rendu son verdict : deux ans de prison pour les trois entarteurs, et un an de prison pour le quatrième complice, à ajouter des amendes à la hauteur de 3 000€.

Heureusement, du fait qu'aucun des quatre entarteurs n'aient d'antécédents judiciaires, ils n'iront pas en prison.

Pourtant, " le tribunal condamne les faits comme un attentat à l' autorité, bien qu'il introduise dans les pages 16-17 une circonstance atténuante en signalant que la qualification des faits aurait été plus légère dans le pays où ils se sont produits" témoigne l'un des entarteurs.

     

Aucun des arguments de la défense ne sera retenu par le tribunal, car bien entendu, la justice espagnole n'a cherché qu'à criminaliser l'entartage, et ainsi transformer nos valeureux activistes pacifiques en dangereux terroristes mangeurs d'enfants.......

   

Un recours a été déposé par leur avocat, affaire à suivre...

 

 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by foutou'art - dans Articles et Brèves
commenter cet article

commentaires

Ann 09/02/2014 08:52

Très bon article. Qu'en est-il du mensuel Siné dont j'apprends aujourd'hui l'existence et dans le même temps l'agonie ?

Evénements

Nous participons à l'exposition Love and Peace, organisée par le mouvement Respublica, à la galerie l'Antre de monde (40, rue Estelle, escalier du Cours Julien, Marseille), jusqu'au 31 janvier.

Le vernissage aura lieu le samedi 10 janvier à partir de 19 h.

 

 

Dernier numéro sorti

 

couvprostitution

  Soutenez nous,

faites nous un don !!

 

paypal.JPG

Les auteurs

Amar-B-jpg

Autoportrait---Besot.jpg

CPDP

 

DUCKlogo

20111027133754tête emma

autoportrait

autoportrait1.jpg