Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Ras le c... des pubs qui pourrissent notre joli blog,

téléchargez Adblok.

stop-pub mxoz30

Sur Facebook

Archives

Les extras du Foutou'Art

foutou-artTV1.jpg

 

foutouartbd

 

BD CRUCIFIX PARTIE3L

 

bd1bis

 

1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 13:05

 

Aux Etats-Unis, cela fait  plus de sept ans que dans le secteur de la restauration rapide,  le salaire  moyen brut horaire n’a pas bougé. Il équivaut  à 5€36 par heure, une rémunération misérable qui ne permet pas d’assumer les dépenses d’un foyer moyen. Aussi étonnant que cela puisse paraître, c’est en Caroline, l’état le moins syndiqué de tous les Etats-Unis  que les premiers mouvements de grève ont eu lieu. 



A la sortie de Durham , sur une distance d’à peine 2 km se rencontrent des fast-food en tout genre : du Macdo jusqu’au Wendy’s en passant par Subway ou Buger King.  C’est dans ce désert industriel que se sont implantées la majorité des chaines de restauration qui connaissent un franc succès au pays du  Car culture. Piétons, ne vous attardez pas car ce lieu est dédié à l’automobiliste amoureux de la commande en drive. Bains de fritures et petites mains s’agitent pour servir en un temps record la pitance qu’un fat boy engloutira le temps de quelques Jingles soufflés par l’autoradio.

Les méfaits de cette malbouffe ne sont pas méconnus du grand public, ni les conditions désastreuses de travail dans ce secteur.

C’est ainsi qu’un beau matin,  une poignée d’employés se postent devant le Burger King et réclame leur droit à une vie décente : un salaire qui permet de manger à sa faim.  Au fur et à mesure, le cortège s’agrandit, les automobilistes klaxonnent pour approuver ce mouvement. 

Les maîtres de la malbouffe l’ont joué fine pour sous-payer leur ressource humaine. Le travail en fast-food a été élaboré de sorte à ce que n’importe quel lambda puisse effectuer les tâches. La main d’œuvre est donc remplaçable à souhaits et ce secteur connaît un turn-over hallucinant au niveau des employés.  La machine fonctionne donc avec des maillons jetables, à l’image des doggy-bags et des gobelets du Macdo.  La plupart des américains perçoivent ce secteur comme un passage de transition, une première expérience de travail censé préparé le jeune à sa vie future, une sorte de service militaire quoi.

Selon Eric Schlosser, auteur de Fast-Food Nation, ces emplois sont délibérément disqualifiés. Dans son livre, il raconte les différents procédés des fast-food mis en place pour dissuader l’employé de se révolter. Macdo, par exemple, embauche des « commandos volants » chargés de calmer toute envie de se syndiquer. Et avec ça, les Maîtres Bouffe entretiennent de nombreux lobbyistes comme Richard Berman du Center for Consumer Freedom qui fait l’apologie du droit de s’empiffrer à toute heure de la journée et des réquisitoires anti syndic.

Mitt Romney convient de la puissance des ces groupes et a même mis pas mal de billes dans l’industrie du fast food. Voyez comme politiques et industriels font bon ménage : pour ne pas laisser les employés crever la dalle, l’état de Caroline du Nord fait don de bons alimentaires à toute personne qui bosse dans le secteur de la restauration rapide. C’est plus économique quand c’est le contribuable qui paie.

« Prospérer le rêve américain », c’est la mission de tous les (capos) franchisés qui implantent un concept de restauration rapide à travers le monde et ça, c’est la TV américaine qui le dit. Alors « Macdo, à qui le tour ? »

 

B.B

 


Partager cet article

Repost 0
Published by foutou'art - dans Articles et Brèves
commenter cet article

commentaires

Evénements

Nous participons à l'exposition Love and Peace, organisée par le mouvement Respublica, à la galerie l'Antre de monde (40, rue Estelle, escalier du Cours Julien, Marseille), jusqu'au 31 janvier.

Le vernissage aura lieu le samedi 10 janvier à partir de 19 h.

 

 

Dernier numéro sorti

 

couvprostitution

  Soutenez nous,

faites nous un don !!

 

paypal.JPG

Les auteurs

Amar-B-jpg

Autoportrait---Besot.jpg

CPDP

 

DUCKlogo

20111027133754tête emma

autoportrait

autoportrait1.jpg