Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Ras le c... des pubs qui pourrissent notre joli blog,

téléchargez Adblok.

stop-pub mxoz30

Sur Facebook

Archives

Les extras du Foutou'Art

foutou-artTV1.jpg

 

foutouartbd

 

BD CRUCIFIX PARTIE3L

 

bd1bis

 

29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 10:25


Toi qui me traite d'idéaliste, sache que je vois ton trésor et que bien que tu fasses parfois tout pour le cacher très fort, il est bien réel

Je suis celle qui croit - malgré toutes ces preuves, tous ces indices de probabilité qu'on soit des pourris, qu'on ne s'en sorte pas, - qu'il y a du beau partout. Qu'il y a dans chaque parcelle de cruauté, la possibilité de quelqu'un qui a compris l'essentiel et te tend la main. C'est juste une histoire de chance. Des gens nous ont pris cette chance, certains ont inversé les valeurs car ils n'avaient pas besoin de compter sur cette main, certains ont oublié que c'était ce qui nous constituait et surtout fondait notre perennité, nous, dans tous nos espoirs et désillusions, dans nos égarements, dans notre peur insurmontable dès qu'il y a doute. Cela fait des siècles que ça dure, peut-être même depuis toujours. Nous devions manger, voler ; l'erreur est dans la manière de s'y prendre à la base :  prouver sa supériorité pour obtenir les richesses quelles qu'elles soient, ôter à l'homme l'homme, sa justesse bien répartie. Aujourd'hui, cette prise de pouvoir, entraînant la mise en oeuvre de moyens pour la défendre, s'est tellement bien installée qu'elle est devenue invisible. On l'appelle marché, on l'appelle sud et nord, guerre, flux, travail, colère, frontière, code, discrimination et corruption. On en est tous les victimes et à la fois les coupables, toi aussi quand tu t'insurges de voir que quelqu'un à recopier ton texte, toi aussi lorsque tu refuses de payer ton dû, toi aussi qui penses que la police est satisfaisante pour garantir tes droits.
On a oublié de parler aux cons, de leur expliquer que la reconnaissance s'acquiérait par la solidarité et le don, que la survie n'était pas contre tous. Admettons que le bonheur soit un but en soi : on a oublié d'aimer les gens a priori pour qu'ils nous aiment en retour et que c'était là la condition d'être bien dans le monde, d'avoir à manger même quand on n'est plus capable de travailler soi-même, d'avoir quelqu'un qui nous sauve quand on est en danger. On a oublié de voir nos faiblesses, elles nous auraient rappelé qu'on n'avait pas le choix de s'entendre ou pas, et, qu'il fallait parler aux cons et leur expliquer que la reconnaissance s'acquiérait par la solidarité et le don. Si on avait fait ça, alors peut-être qu'à force de se tromper et qu'on le leur rappelle, ils auraient été un peu moins cons et peut-être même qu'on aurait pu les aimer. Je sais qu'on ne peut pas repartir de la base, car il n'y aurait personne à savoir ce qu'il faut expliquer au premier con, au premier homme qui a mal et s’égare - devenant méchant par manque de confiance. Pire, s'il avait manqué de confiance c'est que quelqu'un qui n'avait rien compris aurait été à ses côtés et par conséquent que le premier homme comportait, qu'elle soit née sous la pression d'une situation dangereuse ou pas, sa part de connerie.
Mais maintenant qu'on le sait, on pourrait essayer d'arrêter de gâcher notre temps dans des perspectives monétaires et pour avoir bien plus qu'à manger. On pourrait se dire que même si tous les indices nous disent qu'on ne va pas s'en sortir : nous avons comme seul choix moral de partir du principe que ce n'est pas le cas afin que cela ait du sens d'aller expliquer aux cons, qui sont bien nombreux, que la reconnaissance s'acquiert aussi par la solidarité et le don. Ne croyez-vous pas qu'avec un peu moins de cons, le monde marcherait avec un peu plus de sens ? Pour cela, il faudrait arrêter de reconnaître seulement la richesse et la culture, l'aisance et la normalité, le bonheur et l'intélligence, les blancs ou les noirs, les garçons ou les filles, les rêveurs ou les rappeurs. Il faudrait reconnaître tout le monde. Cela nécessite un grand effort, de penser que dans chacun il y a un trésor qui le rend digne, qu'il ait l'air con ou pas, qu'on aille lui parler et lui expliquer que s'il était moins con, il n'y aurait plus de prisons.
E.H.
  

Partager cet article

Repost 0
Published by foutou'art - dans Articles et Brèves
commenter cet article

commentaires

Evénements

Nous participons à l'exposition Love and Peace, organisée par le mouvement Respublica, à la galerie l'Antre de monde (40, rue Estelle, escalier du Cours Julien, Marseille), jusqu'au 31 janvier.

Le vernissage aura lieu le samedi 10 janvier à partir de 19 h.

 

 

Dernier numéro sorti

 

couvprostitution

  Soutenez nous,

faites nous un don !!

 

paypal.JPG

Les auteurs

Amar-B-jpg

Autoportrait---Besot.jpg

CPDP

 

DUCKlogo

20111027133754tête emma

autoportrait

autoportrait1.jpg