Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

Ras le c... des pubs qui pourrissent notre joli blog,

téléchargez Adblok.

stop-pub mxoz30

Sur Facebook

Archives

Les extras du Foutou'Art

foutou-artTV1.jpg

 

foutouartbd

 

BD CRUCIFIX PARTIE3L

 

bd1bis

 

24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 10:50

Appel Lyonnais

MANIF OFFENSIVE CONTRE LE FRONT NATIONAL ET LE RACISME D’ÉTAT


10458847_724181940992854_6177988403422268904_n-4f866.jpg

 

Le 29 novembre se tient le congrès du FN à Lyon.
La crise économique, les mesures d’austérité et l’apparente faiblesse de la classe politique sèment la confusion. Le contexte est propice. Il s’agit pour le FN d’élaborer un programme se présentant comme une alternative aux partis traditionnels, en vue des prochaines élections.

 

Malgré ses opérations de lifting, le FN reste ce parti xénophobe de la « France aux Français ». Dans les villes où il a été élu, le constat est clair : les frontistes ne luttent pas contre le chômage mais contre les chômeurs, ni contre la pauvreté mais contre les pauvres.

 

D’autres mouvements comme les Identitaires (particulièrement présents à Lyon) et Égalité et Réconciliation, issus de courant nationalistes, antisémites ou néo-nazis, occupent les médias avec leurs discours. Ils se présentent à leur tour en rupture, anti-système ou révolutionnaires, tout en rabattant de fait de l’électorat pour le FN.


Dans la rue s’enchaînent manif anti-immigré.e.s à Calais, attaques de camps de Rroms par des groupuscules à Rennes ou à Lyon, manifestations contre le mariage pour tou-te-s, « jours de colère »... L’ambiance pue !


Dans toute l’Europe, le repli identitaire comme la désignation de boucs émissaires et l’opportunisme électoral d’extrême droite se sont répandus.
Mais agiter le spectre de l’extrême droite et vouloir diaboliser le FN,
c’est oublier que ses idées sécuritaires, nationalistes et racistes ont largement inspiré les gouvernements, de droite comme de gauche, ces dernières années !
Sans-papiers, Rroms et étranger-e-s sont présenté-e-s comme la source de tous les problèmes et régulièrement visé-e-s par de nouveaux dispositifs répressifs. Quotidiennement la police traque, tabasse, tue et expulse hors d’une Europe aux frontières meurtrières. L’État et sa police n’hésitent pas à réprimer violemment tou-te-s ceux et celles qui refusent de se laisser marcher dessus. On pense à toutes les victimes de mutilations et de crimes policiers dans les quartiers, dans les stades, dans les ZAD ou tout simplement dans la vie quotidienne.

 

Quant aux crispations sur l’identité nationale et la laïcité, elles cachent mal une prise de partie islamophobe des gouvernants.
Nous faisons face au racisme d’État comme à sa "préférence nationale" chaque jour.
Et les partis de gauche voudraient que "tous ensemble", on s’allie contre l’extrême droite...

 

Nous ne nous indignons pas de la montée de l’extrême droite, nous voulons nous organiser en conséquence !

 

Pour toutes ces raisons, et dans le contexte actuel de révolte après la mort de Rémi, nous appelons à une réaction dans la rue le 29 novembre, quitte à trouver la police sur notre route et à refuser de faire marche arrière !

 

Il n’est pas possible que la venue du FN à Lyon se déroule tranquillement !

Rendez-Vous le 29 novembre à 14h
place Jean Macé
(Lyon 7e, métro B, tram T2)

Venez déterminé-e-s.

 

 

Attention : risque de débordement et de violence lors de cette manifestation. Respecter les consignes des organisateurs, ne pas s'isoler lors de la manifestation, être plus que vigilant face aux milices d'extrême-droite et aux provocations policières...

 

Par solidarité aux camarades qui pourraient être incarcérés lors de cette manifestation, vous pouvez envoyer de l'argent à La Caisse de Solidarité.

 


Pour participer à la Caisse de Solidarité :

 


Imprimer le pdf ci-joint
Remplissez-le soigneusement
Joignez un RIB
Envoyer le tout à TÉMOINS 39, rue Courteline 69100 Villeurbanne

 

Lien du PDF : http://rebellyon.info/IMG/pdf/CaisseSolidaritePrelevement.pdf

CaisseSolidaritePrelevement

 


Repost 0
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 13:59

 

10686878 10205254920001720 2801699276906127913 n

 

 

Lien de leur site : http://boatasso.weebly.com

 

Repost 0
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 17:50

 

BD_CRUCIFIXAnarchy1.jpg

BD_CRUCIFIX.anarchy2.jpg

BD_CRUCIFIXanarchy3.jpg

BD_CRUCIFIXanarchy4bis.jpg

 

 

Puiss

 

BD CRUCIFIX PARTIE3L

 

Repost 0
Published by foutou'art - dans BD
commenter cet article
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 01:12

 

pousse-toi2devant-croise.jpg

 

Z3BRA

 

Repost 0
Published by foutou'art
commenter cet article
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 00:52

1944-2014-hommage-a-la-nueve-ces-republicains-espagnols-ont.jpg

 

 

Les uniformes étaient américains, la compagnie française et les soldats qui la composaient étaient des espagnols républicains.

 

Ils s’appellent Granell, Berual, Lozano, Royo, les frères Puyol, El Gitano.....

 

De 36 à 39 ils ont fait la guerre contre Franco et ses alliés Hitler et Mussolini. Le 26 janvier 1939, la chute de Barcelone marque le début de l'exode « La Retirada ». 500 000 espagnols franchissent les Pyrénées. Le Gouvernement français de Daladier dépassé par les événements, les parque dans des camps d'internement : Argelès, Saint-Cyprien, Barearès, Septfonds, Vernet d'Ariège. Plus de 15 000 espagnols y meurent de leurs blessures, de faim, de froid.

 

En 40, les espagnols représentent la majorité des effectifs des compagnies de travailleurs étrangers ( CTE ) rattachées au Ministère la Guerre. Pendant l'offensive allemande de mai/ juin 40 une forte proportion des CTE se trouve dans la zone de combats. Faits prisonniers et non assimilés aux soldats de l'armée régulière. « Triste privilège » dès l'été 40. Les républicains espagnols sont les premiers déportés à partir du territoire français, envoyés notamment à Mauthausen.

D'autres encore furent enfermés dans les camps les plus connus d'Algérie, du Maroc....Camp Morand, camps Djeffa, d'Hadjerat M'Guil.

 

Dès 43, Leclerc est informé que les soldats coloniaux du Tchad qui avaient lutté à ses côtés ne feraient pas partie de la 2ème DB

Les américains ne voulaient pas de noirs dans les unités blindées et De Gaule voulait blanchir l'armée.

 

Leclerc lance un appel aux « volontaires » espagnols relayé par le commandant Patz, ancien des Brigades internationales qui contribua à la création du 3ème bataillon des corps français d'Afrique.

 

Disséminés en Afrique au sein des armées de Pétain, enfermés dans les camps d'internement, beaucoup d'espagnols s'évadent des camps, désertent la Légion pour rejoindre Leclerc.

 

Considérée comme une compagnie mythique La Nueve, future unité blindée du 3ème bataillon de marche du Tchad, où même la langue officielle et le commandement était espagnol. La Nueve avait pour mission de se tenir à l'avant-garde et d’affronter l'ennemi en première ligne.

Le 24 août le half-track Guadalajara du lieutenant Amado Granell est à l’Hôtel de Ville.

 

Leur glorieux faits d'armes rejoignent ceux d'autres espagnols exilés en France : guérilleros du Sud-Ouest, passeurs des Pyrénées, resistants de la MOI (main d’œuvre immigrée) et des différents réseaux, maquisards des Glières et du Vercors, légionnaires de la 13ème DBLE à Narvik et Bir Hakeim, soldats des bataillons « Guernica » et « Libertad ».

 

Ne les oublions pas car leur engagement, leurs blessures, le sacrifice de leur vie, ces hommes ont participé à la victoire contre le nazisme.

 

« Individualistes, idéalistes, vaillants qui firent preuve d'un courage insensé......

Ils n'avaient pas l'esprit militaire, ils étaient même antimilitaristes, mais ils étaient des soldats magnifiques !

Ils embrassèrent notre cause, parce que c'était la cause de la liberté « Capitaine Dronne ».

 

H-RMT_clip_image002_0003.jpg

 

« Ce peuple à droit à la parole, qu'on lui la donne une seule minute, et il n'aura qu'une voix pour crier son mépris du régime franquiste et sa passion pour la liberté ! Si l'homme la fidélise, si le malheur et la noblesse d'un grand peuple sont les raisons de notre lutte, reconnaissons qu'elle dépasse nos frontières et qu'elle ne sera jamais victorieuse chez nous tant qu'elle ne sera jamais victorieuse chez nous tant qu'elle sera écrasée dans la douloureuse Espagne ».

 

Albert Camus éditorial du journal Combat du 7 septembre1944

 

 

article de Di Stefano

 

 


Repost 0
Published by foutou'art - dans Articles et Brèves
commenter cet article

Evénements

Nous participons à l'exposition Love and Peace, organisée par le mouvement Respublica, à la galerie l'Antre de monde (40, rue Estelle, escalier du Cours Julien, Marseille), jusqu'au 31 janvier.

Le vernissage aura lieu le samedi 10 janvier à partir de 19 h.

 

 

Dernier numéro sorti

 

couvprostitution

  Soutenez nous,

faites nous un don !!

 

paypal.JPG

Les auteurs

Amar-B-jpg

Autoportrait---Besot.jpg

CPDP

 

DUCKlogo

20111027133754tête emma

autoportrait

autoportrait1.jpg