Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

Ras le c... des pubs qui pourrissent notre joli blog,

téléchargez Adblok.

stop-pub mxoz30

Sur Facebook

Archives

Les extras du Foutou'Art

foutou-artTV1.jpg

 

foutouartbd

 

BD CRUCIFIX PARTIE3L

 

bd1bis

 

23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 08:12

 

Documentaire réalisé par Marc Chinal relatant tous les "petits arrangements" scandaleux et anti-démocratiques autour de la construction du Grand Stade de Jean-Michel Aulas à Décines .

 

"Lyonnais, habitants du rhône, français, citoyens du monde,
il est important de connaître les mécanismes de l'affaire OL-Land
car ils vous concernent directement ou indirectement."

 

 

Copié/collé sur le site http://www.editions-rjtp.com/

 

Pour voir le reportage, cliquez sur l'image :

 

corrompues.jpg

 

www.editions-rjtp.com/corrompu

 

 

Un dessin de Duck est caché dans le documentaire, saurez vous le retrouver ???

 

olland.jpg

 

Repost 0
Published by foutou'art - dans Revue de presse
commenter cet article
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 11:56

 

Après 3 ans de boulot, Niko Labo et ses potes (chroniqueur bien trash du Foutou'art papier)  viennent de sortir un documentaire sur la vie d'un squat de Bruxelles

 

 

GESU SQUAT
de Dimitri Petrovic


 

SYNOPSIS

En février 2010, 140 personnes (dont 50 enfants et leurs familles) décident d’investir illégalement l’ancien couvent du Gesù à Bruxelles. 
Le squat étant devenu le plus grand d’Europe depuis lors.
Le documentaire retrace l’aventure de cet endroit hors du commun, de l’ouverture jusqu’à la signature de la première convention en octobre 2011.

(Faites le tourner ou que sais-je!)
Suivez un de ces réseaux pour être tenu au courant des news!

Le film vient d’être sélectionné au 13e Festival du Film sur l’art de Bruxelles organisé par L’ISELP.  
Il concourra dans la catégorie Prix Découverte, ainsi que pour le Prix du Centre du Film sur l’Art.

 

 

Repost 0
Published by foutou'art - dans Revue de presse
commenter cet article
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 11:23

Photo piquée sur le site de la CGT Ales

 

L'internationale pâtissière aurait-elle atteint la Tunisie ???

 

Tunisie : Le ministre Mehdi Mabrouk agressé par le cinéaste Nasreddine Shili, le 17 août 2013
Le ministre de la Culture Mehdi Mabrouk a été agressé, hier, par l'acteur et réalisateur Nasreddine Shili. C'était lors de la commémoration du 40e jour du décès de l'artiste Azouz Chennaoui, à la Maison de Culture d'Ibn Khaldoun à Tunis.
"C'est dommage. Voir un réalisateur et intellectuel, qui doit normalement être respecté, se comportant de la sorte en jetant des œufs sur la tête du ministre au moment où il a allait prononcer son discours en hommage au défunt artiste», a déclaré à Kapitalis, Nejib Gaça, responsable au ministère de la Culture". Qui a ajouté que le ministre a eu très mal à la tête et il a été transporté à l'hôpital.
«Plus de peur que de mal. Le ministre, rassuré par les médecins, va bien et il est rentré chez lui», a indiqué M. Gaça.

Pourtant, hier, le 18 août, un comité de soutien a organisé un jet d'oeufs sur le Ministère de la Culture; tous ont été arrêtés....

 

 

Opération «oeufs pourris» contre le ministère de la Culture, 18 août 2013

 

184 jeunes, dont Amina Sbouï de Femen, ont été arrêtés, interrogés puis libérés, dimanche, pour avoir jeté des oeufs sur les murs du ministère de la Culture, à la Kasbah.

En réaction au mandat d'amener émise à l'encontre du réalisateur Nasreddine Shili, accusé d'agression sur le ministre de la Culture, Mehdi Mabrouk, un groupe de jeunes s'est rendu, dimanche matin, pour jeter des œufs sur les murs du ministère de la Culture. Quatre jeunes activistes ont été arrêtés (Sana Chamekh, Amina Sbouï, Maher Froug et Ines Idoudi), interrogés par la police puis relâchés en début d'après-midi.
Une vidéo, partagée dimanche, montre des jeunes en train de lancer des œufs contre le bâtiment du ministère de la Culture, à la Kasbah, à Tunis.
Le ministre de la Culture Mehdi Mabrouk avait reçu, le 16 août, sur la tête, un oeuf lancé par le réalisateur Nasreddine Shili. C'était la Maison de la culture Ibn Khaldoun, lors de la commémoration du 40e jour du décès de l'artiste Azouz Chennaoui. Le ministre a porté plainte et un mandat d'amener a été émis, samedi, par le procureur de la république contre l'agresseur.

                        

 

yaka sticker

 

http://www.yakayaka.org

 

 

 

Repost 0
Published by foutou'art - dans Revue de presse
commenter cet article
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 11:49

 

Action/ performance de la Clown army , qui a envoyé une délégation chez la SOFEMA  (société d'armement) dans l'intention de leur acheter des armes; ceci afin de renforcer le Clownistan sur le plan de la politique internationale, mais aussi pour mater la rebellion interne qui menace le pays des clowns gogols...

 

Par la manière burlesque, les désobeissants pointent du doigt et dénoncent les ventes indirectes d'armes de la société SOFEMA à la Syrie de Bachar El Assad.

 

A voir absolument, longue vie aux désobeissants !!!

 

 

 

 

Leur site : http://www.desobeir.net

 


latvdunet

Repost 0
Published by foutou'art - dans Revue de presse
commenter cet article
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 12:28

Photo : #freejabeur Jabeur Mejri est en prison, depuis plus d’une année déjà, pour avoir exercé pacifiquement son droit à la Liberté d’Expression. Un droit stipulé dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, dans son article 19 que « Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit ». Le jugement définitif rendu par les tribunaux Tunisiens est en décalage par rapport à une justice indépendante dans un pays qui trace son chemin vers la démocratie et le respect des droits de l'Homme. Jabeur Mejri et Ghazi Beji, ont été condamnés a 7 ans et demi de prison et 1 200 DT d’amendes : à cinq ans de prison et à une amende de 1.200 dinars pour avoir publié et diffusé des écrits susceptibles de troubler l’ordre public, à deux ans de prison pour offense à autrui via les réseaux publics de communication, à six mois de prison pour outrage aux bonnes mœurs par le geste et la parole. En dernier recours, une demande de grâce présidentielle a été déposée auprès du ministère de la justice pour demander la libération de Jabeur Mejri, premier prisonnier d’opinion. Nous continuerons de soutenir Jabeur Mejri, premier prisonnier d’opinion, et nous élèverons notre voix haut et fort pour demander sa libération et pour défendre la liberté d’expression. Citoyens, défenseurs des droits de l’Homme, associations et société civile, il est temps de se lever et revendiquer nos droits et arracher nos libertés !!!

 

Jabeur Mejri est en prison, depuis plus d’une année déjà, pour avoir exercé pacifiquement son droit à la Liberté d’Expression. Un droit stipulé dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, dans son article 19 que « Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit ».

Le jugement définitif rendu par les tribunaux Tunisiens est en décalage par rapport à une justice indépendante dans un pays qui trace son chemin vers la démocratie et le respect des droits de l'Homme. Jabeur Mejri et Ghazi Beji, ont été condamnés a 7 ans et demi de prison et 1 200 DT d’amendes : à cinq ans de prison et à une amende de 1.200 dinars pour avoir publié et diffusé des écrits susceptibles de troubler l’ordre public, à deux ans de prison pour offense à autrui via les réseaux publics de communication, à six mois de prison pour outrage aux bonnes mœurs par le geste et la parole.

En dernier recours, une demande de grâce présidentielle a été déposée auprès du ministère de la justice pour demander la libération de Jabeur Mejri, premier prisonnier d’opinion.


Nous continuerons de soutenir Jabeur Mejri, premier prisonnier d’opinion, et nous élèverons notre voix haut et fort pour demander sa libération et pour défendre la liberté d’expression.

Citoyens, défenseurs des droits de l’Homme, associations et société civile, il est temps de se lever et revendiquer nos droits et arracher nos libertés !!!

 

 

yaka sticker

 

http://www.yakayaka.org

 

 


Repost 0
Published by foutou'art - dans Revue de presse
commenter cet article

Evénements

Nous participons à l'exposition Love and Peace, organisée par le mouvement Respublica, à la galerie l'Antre de monde (40, rue Estelle, escalier du Cours Julien, Marseille), jusqu'au 31 janvier.

Le vernissage aura lieu le samedi 10 janvier à partir de 19 h.

 

 

Dernier numéro sorti

 

couvprostitution

  Soutenez nous,

faites nous un don !!

 

paypal.JPG

Les auteurs

Amar-B-jpg

Autoportrait---Besot.jpg

CPDP

 

DUCKlogo

20111027133754tête emma

autoportrait

autoportrait1.jpg